Comment concevoir un jardin écologique ?

Le jardin naturel offre un habitat de valeur naturelle et écologique, dans lequel poussent des arbustes et des plantes indigènes, ainsi que des hérissons, des chauvesouris et des grenouilles. Vous rêvez d’un jardin où les visites nocturnes de hérissons et le chant des oiseaux indigènes ne sont pas rares ? Dans ce cas, vous devez concevoir le jardin aussi diversifié et naturel que possible. Dans la nature, tous les êtres vivants sont étroitement liés, un réseau complexe d’interdépendances.

Pourquoi un jardin écologique ?

Ces dernières années, pour diverses raisons, nous avons connu une véritable érosion de la biodiversité : utilisation à long terme des pesticides en agriculture et même dans nos propres jardins, pollution des zones humides, destruction et fragmentation des habitats naturels, changement climatique, espèces envahissantes Pression, déforestation, surpêche, etc. Malheureusement, pour la plupart de ces raisons, nous, citoyens ordinaires, sommes impuissants. Mais les conséquences sont encore graves : la perte de biomasse, la réduction du taux de décomposition de la matière organique, l’invasion incontrôlée de ravageurs (notamment les moustiques), et la réduction de la pollinisation par les insectes réduisent ainsi la production alimentaire et accélèrent indirectement le réchauffement climatique….

Si vous souhaitez aider la faune et la flore de notre territoire, vous pouvez transformer votre jardin en un sanctuaire, une oasis de biodiversité. Cela va créer ce qu’on appelle un corridor écologique en écologie : un lieu de transition entre deux milieux naturels trop éloignés.

Surtout, il faut être fier de la flore spontanée et locale. Ces plantes sont le point de départ de toutes les interactions entre les êtres vivants : la définition des écosystèmes.

Chaque créature, même la plus insignifiante ou la créature que tout le monde déteste, a un rôle parfois (généralement) inconnu dans la nature. Qu’il s’agisse d’un simple aliment pour une autre personne ou d’un concept plus complexe : bénéfice mutuel, unique pollinisateur spécifique, charognards… Pour créer un jardin bio, n’hésitez pas à faire appel à un paysagiste 77. Il peut vous proposer des prestations de plantation d’arbustes et des plantes de tous types, tout au long de la saison, en respectant les bonnes pratiques des botanistes.

Assurer la diversité des plantes dans les jardins naturels

Dans le jardin naturel animé, les plantes sauvages indigènes ont leur propre usage. Plantez autant d’espèces végétales différentes que possible, comme le cornouiller, l’aronia, l’argousier ou le noisetier. Les plantes sauvages indigènes vivaces, telles que le manteau, l’ancolie, le géranium ou le lyshnide, offrent également de la diversité. Bien qu’elles soient belles, les plantes exotiques n’apportent aucune nutrition à la faune indigène. Le compost ne devrait pas manquer dans les jardins naturels. Les déchets de jardin sont compostés dans le jardin. Il est important d’utiliser du compost comme engrais sur place immédiatement. Abandonnez l’utilisation de la tourbe et des engrais tels que les pesticides, les fongicides et les herbicides. Pour vous aider, faites appel aux experts paysagiste 77. Ils sont capables de préparer les sols avant la plantation, et de respecter les espacements nécessaires pour que chaque espèce plantée puisse prospérer.

Prendre en compte les accessoires de jardin écologiques

Pour votre salon de jardin écologique, votre décoration ou votre clôture, vous devez choisir des matériaux pertinents. Il n’y a aucun problème à utiliser du plastique dans le jardin écologique !

Vos accessoires de jardin écologiques s’harmoniseront avec la beauté globale et naturelle de votre jardin. Par exemple, avoir des décorations de jardin trop complexes (telles que des pavillons de roses ou des allées de taille) sera obsolète.

Les objets que vous placez dans le jardin sont sans danger pour les microorganismes, les insectes et les petits animaux sauvages.

 Utilisez du bois récupéré non traité, mais durable (brossé avec un mélange d’huile de lin et de térébenthine tous les 6 mois) comme abri de jardin ou meuble. Il est préférable de choisir du bois extrait de forêts françaises, et PEFC a certifié sa gestion durable.

Vous pouvez bien entendu utiliser des pierres, cailloux, graviers, briques, noisetiers pour aménager votre jardin écologique.

Les « matériaux écologiques » sont issus de ressources renouvelables, ils consomment très peu d’énergie et ne produisent pas de déchets toxiques en fin de vie utile. Par conséquent, le béton n’est pas respectueux de l’environnement. Pierre reconstituée. Le béton végétal à base de chanvre, de roche volcanique et de liant à la chaux deviendra un substitut de haute qualité.

Si vous avez besoin d’éclairage, veillez à le limiter au coin-repas ou à la terrasse de votre jardin : les veilleuses peuvent perturber le rythme naturel de la faune. Choisissez par exemple des points LED solaires.

Recycler les caisses en bois ou les traverses paysagères pour former des potagers surélevés : elles seront parfaites pour faire pousser des lasagnes.

Recyclez les vieilles fenêtres ou vitrines dans la mini serre de jardin. Pour un parfait aménagement, n’hésitez pas à contacter les paysagistes dans le 77. Ils peuvent également vous proposer quelques éléments décoratifs comme de petites statuettes ou maquettes pour agrémenter votre parcours paysager.

Les maisons écologiques ont également besoin d’entretien

Concevoir un jardin naturel nécessite des connaissances et des compétences spécifiques. Un environnement naturel doit être créé pour permettre aux fleurs sauvages de s’épanouir. L’artisanat traditionnel est requis lors de la création d’emplacements et de la construction de murs en pierres sèches. L’installation d’étangs et de piscines demande beaucoup de connaissances. Par conséquent, les jardins naturels doivent être conçus avec l’aide d’un paysagiste dans le 77. Grâce à leurs différents matériels et leurs produits bios non toxiques pour l’environnement, ils peuvent traiter les arbres et supprimer les champignons et les parasites qui les affaiblissent.

Faire appel à un pro pour son jardin

Vous envisagez de faire venir des professionnels du paysage pour embellir votre jardin ? Eh bien, veuillez noter que vous avez deux options : soit embaucher un architecte paysagiste, soit engagé un entrepreneur paysagiste dans le 77.

Quelle est la différence ? Le premier est spécialisé dans le design, c’est-à-dire qu’il ne peint que le jardin, tandis que le second le réalise, c’est-à-dire qu’il le crée. Si les architectes paysagistes insistent sur leur capacité rigoureuse à rediriger leurs clients vers des professionnels qualifiés dans la phase de réalisation, alors les paysagistes iront souvent au-delà de la prise en charge de l’ensemble du projet, de la conception à la réalisation.

Selon les dernières données de l’UNEP (Union nationale des entrepreneurs du paysage), il existe 20 000 entreprises de paysage en France. La plupart sont généralistes, mais certains se spécialisent dans le commerce des paysages d’intérieur.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.