Parcourir le Brésil à travers toutes les manifestations de sa culture

Parcourir le Brésil à travers toutes les manifestations de sa culture

Le Brésil fait partie des pays les plus réputés pour sa vivacité. Cela tient au caractère unique de la population qui aime particulièrement s’amuser. La chaleur qui forge la réputation des Brésiliens se ressent dans leur danse et leur cuisine. Des coutumes et traditions restent présentes pour rappeler les origines et l’identité de ce lieu accueillant.

S’imprégner des danses pour approfondir sa connaissance de la culture brésilienne

Cet art puise son originalité de ses multiples métissages. La musique reste une forme d’expression partout dans le monde. Certaines émotions et certaines histoires se transmettent mieux par les chorégraphies et les sons. Dans la musique brésilienne s’entendent les résonnances africaines, occidentales et amérindiennes. Ces caractéristiques demeurent même dans les sons plus modernes. Les carnavals restent les meilleures occasions d’écouter des chants typiques brésiliens. Ces derniers racontent le quotidien de la population. Durant les moments de répression, les chanteurs retraçaient l’oppression qui les étranglait. Certaines formes d’art ont longtemps souffert de stigmatisation. Cela tient de leur histoire et notamment de leur rapport avec les esclaves. La capitale et les grandes villes s’imprègnent plus des tendances internationales. Les touristes qui souhaitent entendre des musiques traditionnelles sont invités à explorer les villages plus reculés. Certaines agences proposent des immersions dans des lieux moins touristiques donc plus authentiques.

Le Brésil reste le pays le plus connu en matière de danse. Elles ne se comptent plus, mais en voici quelques-uns. Le nordeste regorge de chorégraphies multiples. Une fête traditionnelle qui est très animée est la Bumba Meu Boi. Cette célébration rassemble les amateurs de théâtre tout autant que les chanteurs et les danseurs. Les toursites y verront sûrement le Caboclinho. Il s’agit de l’une des plus anciennes danses brésiliennes. Elle montre la manière ancienne de chasser. Il s’agit donc de successions de mouvements puissants mais aussi très gracieux. Le Coco constitue une chorégraphie de groupe assez facile à intégrer. Les touristes doivent s’essayer à cette chorégraphie simple mais entraînante. Rio de Janeiro, plus connue pour le carnaval haut en couleur qui s’y tient, est également le berceau de quelques danses. La Matchiche en fait partie. Les mouvements sensuels peuplent cette activité de couple.

Découvrir le Brésil en intégrant ses délicieuses et variées spécialités culinaires

Les spécialités culinaires d’un pays permettent aux touristes de le connaître plus intimement. Le Brésil recèle une cuisine parfumée et savoureuse. Le riz et le haricot noir constituent les ingrédients phares. En témoigne la feijoada. Dans ce célèbre plat se combinent les deux produits cités en amont. De la viande de porc, notamment la queue, les oreilles ou les pieds s’ajoutent à la préparation. Du chou, de la farine de manioc et du jus d’orange forment la sauce onctueuse. Le meilleur moment pour visiter bresil et déguster ce plat en restaurant est le samedi. Ce jour-là, les haricots disposent de temps pour se mariner et cuire correctement. Près de la mer, le plat emblématique s’appelle la moqueca de peixe. Le lait de coco utilisée pour cuire les fruits de mer et l’huile de palmier rouge rendent cette préparation unique. Tomates, oignons et herbes rajoutent de la couleur.

Les rues brésiliennes se couvrent d’étals qui vendent des snacks et des douceurs. Les touristes ne doivent avoir aucune réserve à goûter ces spécialités. Les empadas restent les goûters incontournables. En gros, ce sont de petites tourtes fourrées. Certaines familles exécutent la version en taille d’une tarte. Les recettes varient selon les goûts de chaque cuisinier ou selon les traditions d’une famille. Les amateurs de viande disposent de l’opportunité de se régaler de poulet dans ce pays. Cela s’effectue par le biais des conxinhas. Il s’agit de poulet pané, mais un mélange d’épices confère à la viande une saveur exotique assez addictive. Les becs sucrés se régalent de biscuits à la goyave appelés enroladinhos de goiabada, et d’une version au maïs du riz au lait. Ce dernier, le canjica, se compose simplement du féculent qui trepme dans du lait sucré avec de la cannelle.

Quelques évènements et gestuels du quotidien qui forment la culture au quotidien

Les célébrations font partie intégrante de la culture brésilienne. Le carnaval de Rio demeure le plus célèbre dans son genre. Les touristes y découvrent toute l’étendue de la grâce et de l’inventivité artistique des Brésiliens. C’est l’occasion pour les écoles de samba de revendiquer leur supériorité en faisant concourir leurs élèves. Les villages reculés possèdent aussi leur grande fête. Celui des Parintins retrace des légendes locales en dansant durant le mois de juin. Une compétition des meilleurs performeurs se tient à cette occasion. La majorité de ces célébrations folkloriques possèdent des origines africaines. Cela explique leur sensualité, leur dynamisme et leur délicatesse un peu compliquée.

Les Brésiliens se caractérisent par un tempérament bon enfant et bien vivant. Cette population possède un sens du contact qui met tout de suite à l’aise. Ils se servent beaucoup de leur corps pour s’exprimer. Ainsi, il est primordial d’assimiler certains gestes afin de faciliter la communication. Ce peuple se veut assez libéral concernant l’accoutrement. Seulement, les femmes se doivent de garder leur haut sur les plages. Les vendeurs affichent souvent un prix fixe. Toutefois, en tant qu’étranger, il ne faut pas hésiter à marchander.

 

La découverte culturelle reste toujours indispensable quand on visite un pays comme ici et dans cet article, d’autres pays vous attends.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *