seniot

Tout savoir sur l’isolement des personnes âgées

Plusieurs facteurs favorisent l’isolement. Il est important de réagir à cette situation.

Bien que contrairement à la maladie d’Alzheimer, la démence à corps de Lewy ; l’isolement et la solitude sont des douleurs mortelles chaque année en France. 

Les facteurs de risque de l’isolement de la personne âgée :

Il a été remarqué que, malheureusement, l’isolement des personnes âgées est en augmentation, surtout en été.

L’isolement survient généralement après des événements qui perturbent la vie quotidienne des seniors concernées :

    • 58% des personnes âgées se retrouvent isolées après le décès de leur conjoint
    • 43% sont dus au vieillissement qui n’est pas seulement lié aux personnes âgées, mais aussi à leurs amis, ce qui entraîne de moins en moins de déplacement pour se retrouver et partager du temps entre eux, et ils se déplacent vers d’autres régions. À cet âge, il faut aussi faire face à des hospitalisations plus fréquentes.
    • Après la séparation, 42% des personnes âgées seules ont été mises en quarantaine.
    • 26% des personnes associent l’isolement à la distance géographique de la famille. Selon des recherches, 41% des personnes âgées n’ont plus de contact avec leurs enfants.
    • Pour 7% des personnes âgées, elles seront isolées du reste du monde à leur retraite du coup elles perdent leur mode de vie et leur quotidien avec ses collègues.

Les autres facteurs conduisant à l’isolement des personnes âgées existent, ce sont :

-Les difficultés à se déplacer ou même la perte d’autonomie. Se promener permet de rencontrer d’autres personnes et d’échanger des idées : hommes d’affaires, voisins, amis du quartier.

-La déficience visuelle ainsi que la déficience auditive ou incontinence des personnes âgées

-Le faible montant de la pension, cela résulte le changement du mode de vie habituel des personnes âgées. Les loisirs sont la première chose qu’elles abandonnent.

-L’incompréhension et le manque d’écoute

Ces facteurs entraînent une réduction des contacts avec le monde extérieur, des sorties réduites et, dans certains cas, peuvent conduire à la dépression chez eux.

L’isolement s’accompagne d’un sentiment de solitude, et parfois ce dernier faisant les personnes âgées à ne plus demander l’aide de leur famille ou de leur proche même lorsqu’elles sont dans le besoin.

Afin d’en savoir plus, cliquez ici.

Le choix du domicile : lutte contre l’isolement

Il est important d’améliorer les conditions de vie des personnes âgées : leur lieu de résidence afin qu’elles puissent être entourées du plus grand nombre de proches et puissent utiliser les équipements dont elles ont besoin (professionnels de santé, commerces, etc.).

Le choix d’un logement est un critère important contre l’isolement, car il permet de maintenir des liens sociaux.

Les personnes âgées peuvent également vivre en famille d’accueil ou décider de vivre dans une résidence haut de gamme. Les maisons de soins infirmiers constituent un choix alternatif entre le domicile et l’EHPAD, permettant aux personnes âgées autonomes de conserver leur autonomie tout en établissant de nouveaux liens sociaux.

L’EHPAD accueillera et hébergera les personnes âgées lorsqu’elles ne peuvent plus rester chez elles. Elle favorise la vie sociale des résidents à travers une série d’activités et divers programmes. Pendant les activités, les résidents peuvent échanger et partager, et ils peuvent également dîner au restaurant.

En savoir plus de détail.

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *